logo small2x

Vous aimez les ventes et le milieu des affaires francophone du Nouveau-Brunswick ? Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) recherche la perle rare pour combler un poste de Responsable du membership et marketing.

Le nouveau gouvernement minoritaire de Blaine Higgs présentera bientôt à la population du Nouveau-Brunswick son premier discours du Trône où il devra trouver un juste équilibre entre ses promesses électorales et les attentes des autres partis politiques. Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) a analysé le programme électoral du parti conservateur et nous aimerions attirer l’attention sur quelques éléments essentiels à notre avenir économique et qui nécessitent une vision et une planification à long terme.

Moncton, le 17 novembre 2018 — Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) a remis le prix de l’Entreprise de l’année 2018 à Nanoptix inc. de Dieppe. Les représentants de l’entreprise, Daniel Vienneau et Michel Vienneau, ont reçu le prix lors du 35e banquet annuel du CÉNB qui s’est tenu au Delta Beauséjour, à Moncton. Le CÉNB a également profité de cette soirée pour décerner ses populaires prix Coup de cœur 2018 aux entreprises suivantes : Les Brasseurs du Petit-Sault inc. (région Nord-Ouest), Distillerie Fils du Roy inc. (région Nord-Est), le Verger Belliveau Orchard ltée (région Sud-Est) et Simply For Life (région Sud-Ouest).

Les habitants du Nouveau-Brunswick ont l’habitude de payer un peu plus chaque année pour les marchandises et les services. C’est ce qu’on appelle l’inflation et c’est un effet naturel de la croissance de l’économie.

Que ressentiriez-vous, cependant, si le coût d’un service obligatoire pour vous était presque multiplié par trois dans un délai de trois ans? Quelle serait votre réaction si le prix de votre assurance automobile triplait sur trois ans? Quelles décisions difficiles auriez-vous à prendre si le coût de l’électricité triplait?

Imaginez qu’à partir du 1er janvier 2019, votre facture d’électricité s’élèvera soudainement de 72 pour cent. Vous avez peu de contrôle sur cette dépense additionnelle pour un service essentiel puisqu’une société de la couronne impose ce nouveau taux. Visualisez maintenant les répercussions d’une telle augmentation colossale sur votre budget et sur vos habitudes puisque vous allez devoir apporter des changements radicaux pour absorber ces coûts supplémentaires inévitables. Il s’agit de la nouvelle réalité des entreprises du Nouveau-Brunswick après l’annonce la semaine dernière d’une augmentation moyenne de 71,7 pour cent des cotisations des employeurs au régime d’indemnisation des travailleurs de la province.