logo small2x

Pensons localement en cette période des fêtes

Les soldes du « Vendredi fou » et du « Cyberlundi » ont donné le coup d’envoi à l’intense période de magasinage qui précède le temps des fêtes. Quand viendra pour vous le moment d’acheter les cadeaux pour vos êtres chers, prenez un instant pour déterminer si vous pouvez faire cet achat localement pour bénéficier à l’économie de notre province.

Le Nouveau-Brunswick regorge d’artisans talentueux qui créent une foule de produits uniques qui font des cadeaux idéaux pour tous. Nos commerçants présents dans toutes nos communautés proposent des produits de qualité qui feront le bonheur de votre famille et ils offrent en outre un service à la clientèle hautement personnalisée. Et pourquoi ne pas terminer votre séance de magasinage avec un petit repas au restaurant local où vous pouvez en plus ramasser un chèque-cadeau pour un cadeau supplémentaire ?

Une autre possibilité des plus intéressante est d’offrir de votre temps en cadeau, le tout assorti d’une expérience bien de chez nous que vous pourrez vivre en famille. Par exemple, un grand nombre de nos opérateurs touristiques profitent du temps des fêtes pour offrir des forfaits pour la prochaine saison. D’autres entrepreneurs d’ici proposent des services de spa, de soins de beauté ou autres qui vous permettraient de passer un agréable moment de détente avec un être cher. Les possibilités sont nombreuses.

Dans le cadre de la campagne « Pour l’amour du Nouveau-Brunswick », l’économiste Pierre-Marcel Desjardins a mené une étude sur les répercussions économiques de nos habitudes d’achat local. Cette recherche a démontré qu’en réorientant seulement 5 pour cent de nos achats de produits, de services et d’expérience en privilégiant ceux du Nouveau-Brunswick, cela créerait environ 5 000 emplois et des dizaines de millions de dollars de recettes fiscales. Ces sommes seront ensuite réinvesties dans notre système d’éducation, nos soins de santé, nos routes, etc. La beauté de ce concept est qu’il ne s’agit pas de nouvelles dépenses. Il suffit de privilégier des entreprises néo-brunswickoises quand vous effectuez vos achats.

Cet effet pourrait être amplifié davantage si nos entreprises elles-mêmes et notre gouvernement adoptent aussi cette approche. Imaginez l’impact sur notre économie si, à tous les niveaux, nous privilégions tous les produits, les services et les expériences d’ici. Pensons donc localement lorsque vient le temps de faire nos achats.

Thomas Raffy
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.